Page optimisée pour un écran de 1024 x 768 pixels

Virées d'automne au Québec

Septembre 2000

Monique et Jean-Paul MOUREZ
accompagnés de Jehanne


Drapeau du Québec



1. Le Bas du Fleuve

Carte du Bas-du-Fleuve


Vendredi soir 22 septembre 2000 : de OUTREMONT à DAVELUYVILLE

Fin du nettoyage et pose du tapis avant, puis isolation de la nouvelle glacière pendant que Monique et Jehanne achèvent la housse des matelas du lit haut et préparent les vêtements et les bagages. Départ vers 20:00 sur l’autoroute 20 en direction de l’est. Bivouac à Daveluyville dans la nuit vers 22:00, sur le grand parking près de l’église et au dessus de la rivière.



Samedi 23 septembre 2000 : de DAVELUYVILLE à ST-ROCH-DES-AULNAIES

Maison québecoise en bord de route Temps gris et pluvieux par moments. On rattrape le bord du fleuve à Sainte-Croix, avant de s’arrêter à St-Antoine-du-Tilly.
Au bord du fleuve Saint-Laurent, de vieilles maisons dont l'arrère donne sur le  quais et les battures... Maison au bord du fleuve

Au centre du village, l'ancien magasin général et le manoir ont été  transformés en auberge fleurie.

Grande maison au centre du village Magasin général

Église (1788) Salle paroissiale

Jehanne profite de l'occasion pour découvrir l'architecture québécoise traditionnelle... et ses variantes plus ou moins heureuses !

Masion d'inspiration québecoise tradiionnelle Maison traditionnelle québecoise

Maison d'inspiration  traditonnelle Les deux  tours...

On continue à descendre le Saint-Laurent en longeant la rive. Pique-nique à l’entrée de Levis puis traversée du vieux Lévis et vues sur Québec, le Cap Diamant et le Château Frontenac, en admirant au passage quelques riches maisons moderne fort bien placées.

Un peu plus loin, visite du moulin à eau de Beaumont, le long de la « Route des Pionniers ».
Moul;in  de Beaumont

Jehanne devant les mécanismes du moulin Le petit musée local au 3ème étage du moulin
Chute sous le moulin de Beaumont
Je descends seul jusqu’à la grève où l’on commence à restaurer le moulin Péan, encore plus ancien.
Vues sur les îles aux Grues près de Montmagny et, sous le crachin, coup d'oeil au Musée maritime de L’Islet-sur-Mer.
Musée maritime de l'Islet : brise-glace et patrouilleur de la garde côtière

À Saint-Jean-Port-Joli, on arrête quelques minutes pour visiter 2 magasins de sculpteurs et de souvenirs… Bivouac enfin à St-Roch-des-Aulnaies, au bord du fleuve derrière l’église.



Dimanche 24 septembre 2000 : de ST-ROCH-DES-AULNAIES à TADOUSSAC

Manoir des Aulnaies en automne
Temps ensoleillé toute la journée, avec de rares passages nuageux. Après la messe à laquelle assiste Jehanne, visite du moulin et du manoir de la seigneurie des Aulnaies entourés d’un joli boisé aux couleurs déjà automnales.

Parc des AUlnaies
Entrée du Manoir des AUlnaies

Jeahjanne dans la cuisine du Manoir
Monique dans la cuisine du Manoir des ÙAulnaies
Nuersery du Manoir des AUlnaies Pont devant le moulin des Aulnaies


Nous passons La Pocatière, puis Rivière-Ouelle où nous bifurquons vers St-Pacôme pour aller admirer la vallée du St-Laurent depuis les hauteurs de la Montée des Chats.
De la Côte des Chats, vers La Pocatière

St-Pacôme Montée des Chats vue sur le fleuve
Jeahanne & JP sur la Montée des Chats

Rivage du Saint-Laurent à Sant-Denis
Pique-nique à St-Denis, au bord de l’eau.

Admirons encore une fois les belles maisons de Kamouraska et vue** sur le fleuve et les îles des Pèlerins.

Nous finissons par aller attraper le raversier à Rivière-du-Loup en fin d’après-midi...
Notre traversier le Trans-Saint-Laurent
 
JP & Monique à bord du Trans-Saint-Laurent
Rivière-du-Loup s'éloigne derrière nous

Sillage...
En longeant l'Île-aux-Lièvres

Le Saint-Laurent en amont
Approche de la Côte Nord à Saint-Siméon

Glorieux retour de chasse
Retour de chasse à l'orignal

Le crépuscule tombe lorsque nous arrivons à St-Siméon vers 19:30. Nous reprenons immédiatenment la route vers le nord en direction du Saguenay. Côte au dessus de Sant-Siméon
Marée basse à Baie Sainte-Catherine Elle longe le rivage asséché par la marée basse; dans les flaques se reflètent toutes les nuances du violet à l'orangé...
Les dernièrs feux du soleil enflamment les nuages au dessus du fjord à l'est tandis que nous le franchissons à bord du traversier vers Tadoussac.
Coucher de soleil sur le Saguenay

Dans la nuit maintenant complétement tombée, bivouac dans le village près du Centre d’interprétation des mammifères marins.



Lundi 25 septembre 2000 : de TADOUSSAC à ST-JOSEPH-DE-LA-RIVE

Fjord du Sagunay
Nuit fraîche mais confortable dans notre Guépard bien isolé. Grand soleil mais vent froid du nord. Après un plein d’eau interminable sur le boyau des garde-côtes, longue excursion sur le fjord du Saguenay.

Magnifique décor sauvage dont les pentes rocheuses commencent à se teinter d’or et de pourpre.

Le vent froid garde Monique et Jehanne dans le salon panoramique chauffé tandis que je passe presque toute la balade sur le pont balayé par les rafales.
Jehanne dans le salon du bateau

ANse Saint-Jean
En passant devant l'Anse Saint-Jean

Cap Trinité en été
Nous finissons par atteindre le fameux Cap Éternité dont la guide-naturaliste embarquée à bord nous conte la légende...
Cap Trinité en été La paroi presque verticalwe

Le bateau s'approche de la paroi jusqu'à presque la toucher, avant de faire demi-tour pour nous ramemner à Tadoussac.

En approche du Cap Trinité
Au pied de la falaise
Chapelle des indiens à Tadoussac
De retour au village en après-midi, une petite marche nous fait découvrir la Chapelle des Indiens érigée en 1747.
Puis la reconstitution du poste de traite des fourrures édifié en 1600 par Pierre Chauvin. Là les Français et les indens Montagnais se livraient au lucratif négoce qui devait bientôt aboutir àa la fondation de la Nouvelle France. Maison Pierre Chauvin

Maison Pierre Chauvin Statue d'Amérindienne
L'embouchre du Saguenay depuis Pointe Noire
Nouvelle traversée du fjord vers le sud et observation de bélougas depuis la Pointe Noire puis remontée de la Côte Charlevoix.
Le fleuve à Saint Irénée   Saint-Irnée gros plan

Chapelle de Port-au-Persil Arrêt à Port-au-Persil pour admirer son site charmant : chapelle sur les rochers, cascade... Rochers de Port-au-Persil

Puis traversée de la Malbaie et de Pointe-au-Pic. Vaste panorama aux Éboulements.

Bivouac sur le quai de St-Joseph-de-la-Rive, devant les bateaux de l’Exposition maritime... Bivouac devant St-Joseph
Coucher sde soleil sur les battures  ...et les battures sur lesquelles se couche le soleil violacé.


Mardi 26 septembre 2000 : de ST-JOSEPH-DE-LA-RIVE à OUTREMONT

Nuit des plus tranquilles devant l'église, sur la petite rue devant la baie et réveil sous un grand ciel tout bleu.
Église de St-Joseph-de-la-Rive
Intérieur de l'église
Petit tour de l’église dont l’intérieur a été rénové avec finesse et simplicité.

Autel
Fonts baptismaux

Traversier vers l'ïle-aux-Coudres Traversier puis tour de l’Île-aux-Coudres en matinée : quelques beaux points de vue sur la côte et sur le fleuve mais beaucoup trop d’aménagements destinés aux touristes à mon goût.
Jehanne sur le traversier de l'Ïle-aux-Coudres
 
Arrêts devant le phare, les églises, le moulin à vent…
Moulin Saint-Louis
JP et Jehanne devant Baie-Saint-Paul
Panorama sur Baie-St-Paul.
Retour sur la côte continentale et arrivée à Baie-St-Paul dont nous parcourons la vieille rue aux jolies maisons anciennes. Jehanne y photographie un autre trophée de chasse à l'orignal...

Pique-nique au bord de la rivière. Nous poursuivons la route 138 vers le sud : belvédères aux grandes perspectives, montées accusées et vives descentes un peu à l’intérieur des terres.
Trophée d'orignal
Sept chutes de la Rivière Ste-Anne
Détour vers St-Férréol-des-Neiges pour admirer les Sept Chutes de la rivière Sainte-Anne.

JP devant la chute Pleine vue des 7 chutes

Balade +++ le long du canyon, en pleine nature et dans un cadre qui affiche de plus en plus ses couleurs automnales.
St-Ferreol chutes supérieurs
 
Conduite forcée et usine sur la rivière
Flamboiement automnal

Suite de la 138 vers Québec qui passe devant les Chutes Montmorency rapidement aperçues dans le soleil descendant.  Traversée de la capitale à l’heure de pointe mais sur une rocade quand même assez rapide. Un bout sur le Chemin du Roy (presbytère de Deschambault) le long du fleuve large et paisible puis on rattrape l’autoroute 40 à Ste-Anne-de-la-Pérade lorsque la nuit devient trop noire. Arrivée à Outremont vers 21:30.

Maison québecoise en automne au Cap Tourmente


2. Virée dans les Laurentides

Accueil du Guépard

Accueil de l'Aigle

©2004