Page optimisée pour un écran de 1024 x 768 pixels

Le Canada, d'un océan à l'autre
Juillet-Août 2001

Monique et Jean-Paul MOUREZ à bord du Guépard

7. VANCOUVER


Lundi 30 juillet 2001 : VANCOUVER (64 km)

Beau grand ciel bleu, mais température assez fraîche au réveil (autour de 18°C) d'autant plus que notre coin de stationnement est joliment ombragé. Nous prenons notre temps pour laver la vaisselle, faire le plein d'eau et d'essence, ajuster la pression des pneus, etc. si bien qu'il est 11:00 lorsque nous partons à la découverte de Vancouver.
Vancouver vu d'avion
Vancouver et montagnes vu d'avion
En empruntant Hasting Avenue vers l'est nous nous enfonçons vers l'intérieur du fjord très profond qui abrite surtout les installations industrielles du port (Port Moody). Prenant alors conscience de notre erreur d'orientation, nous revenons vers l'ouest et consacrons l'heure qui suit au Sun Yat Sen Chinese Garden, le seul jardin chinois classique Ming hors de Chine. 
Enclos par un haut mur de maçonnerie crépi blanc et percé de quelques rares fenêtres ajourées, ses rochers creusés aux reliefs tourmentés, ses bassins plantés de nénuphars où nagent de gros poissons rouges et se prélassent quelques tortues, ses arbres admirablement taillés et placés forment un cadre sophistiqué mais aussi très reposant qui invite à la méditation et élève la pensée.
Jardin Sun-Yat-Sen
Jardin Sun Yat Sen bassin
Malgré les amateurs et les touristes un peu trop nombreux à notre goût, nous apprécions la beauté raffinée des lieux. Ils offrent des tableaux charmants pour l'œil et satisfaisant pour l'esprit qui trouve contentement et sérénité dans la contemplation des points de vue et dans l'ordonnancement des pierres, des plantes, des arbres et des plans d'eau.
Iris
Grotte
Pagode
Porte ronde
feuillage doré
Cour et bassin
Cour dallée
Bâtiment d'étude
Pin tordu
Pont couvert
Monique à la fdenêtre ronde
Enfilade sur pont couvert
Angle abri jardin
Bsssin
Bassin
Arbre à fleurs

Jardin sous la neige

Gagnant ensuite le centre de Gastown, là où naquit Vancouver autour d'une taverne, nous passons un bon moment à faire le tour d'un beau magasin de mobilier contemporain classique où nous retrouvons nombre de designers connus (Jacobsen, Le Corbusier, etc.). Puis nous parcourons Water Street en passant près de sa fameuse horloge à vapeur et poussons le long du port des voyageurs jusqu'aux grands immeubles futuristes de Canada Place.
Horloge à vapeur de Waterstreet
Port pour bateaux de croisière
Ce sont de beaux morceaux d'architecture en soi, mais l'ensemble des tours de verre, de métal et de béton nous semble anarchique et manquer d'un plan d'urbanisme, contrairement à ce que nous avions perçu à Calgary. 
Navire de croisière à quai
Gare maritime
Déjeuner rapide d'une portion de pizza avant de retrouver notre Guépard pour un grand tour de l'immense Parc Stanley qui occupe tout un promontoire sur la baie. Son parcours nous offre de superbes points de vue sur la ville moderne, le port au fond du fjord et l'estuaire du Fraser, la rive nord et ses montagnes, la rade et son ouverture sur le large… 
Stanley Park
Liions Gate Bridge
De nombreux arrêts ponctuent cette longue balade pour admirer ici une série de totems, là le grand pont suspendu de Lions Gate Bridge sous lequel passent plusieurs grands navires de croisière montant vers le Nord et l'Alaska. Les allées où nous circulons en camion nous font découvrir d'agréables sous-bois et quelques magnifiques pins Douglas dont le  tronc énorme monte très haut vers le ciel, un avant-goût de Vancouver Island… En fin de parcours nous voulons emprunter le pont pour gagner la rive nord mais la circulation s'interrompt tout à coup à 18:00 pour travaux. 
Navire depuis Propect Point
Lost Lagoon
Embouteillage et retour au centre ville où nous allons contempler dans le soleil couchant le super panorama à 360° depuis le haut de la tour. Magnifique ! Retour ensuite aux limites du Parc Stanley où nous allons stationner pour la nuit juste en avant des tennis, en espérant ne pas être chassés de ce petit paradis par la maréchaussée…
Depuis le haut de la tour de Vancouver, vue vers Port Moody

Mardi 31 juillet 2001 : de VANCOUVER à VANCOUVER (177 km)

Ciel couvert au réveil dans notre parc. À 6:00 je me lève, vais mettre quelques pièces dans le parcomètre et me recouche… pour émerger enfin passé 9:00 ! Après le train-train habituel, nous gagnons le centre ville et stationnons juste devant Robson Place, un vaste aménagement urbanistique avec jardins suspendus et fontaines qui englobe, entre autres, la Vancouver Art Gallery, un vénérable bâtiment néoclassique construit en 1907 et restauré depuis. À l'intérieur, pour une poignée de dollars (25 $ !), on nous donne à voir quelques tableaux de la fameuse peintre du Nord-Ouest canadien Emily Carr. Toiles vigoureuses de paysages rudes, de forêts, d'arbres et de totems, empreintes d'énergie et de spiritualité, qui choquent ou s'imposent par la vision inspirée de l'artiste. Mais les tableaux sont peu nombreux et la présentation d'E.Carr (parcours personnel et artistique) réduite au strict minimum : quelques dates biographiques, quelques phrases extraites d'articles publiés par ses contemporains. Quant au reste du musée, les "œuvres" présentées (toiles, montages, clips vidéo) sont d'une pauvreté et d'une trivialité désolantes, tandis que la "grande" exposition Rembrandt graveur ne présente au visiteur qu’une série de planches minuscules et peu éclairées qui ont tôt fait de me décourager… Nous ne nous attardons pas et préférons flâner un peu sur les terrasses, parmi les bassins, les cascades et les jardins de Robson Place qui offrent toutes sortes de jolies vista sur les grands immeubles futuristes du centre ville.

The Lions
Le temps semble progressivement se dégager, aussi prenons-nous la direction du nord vers le Howe Sound et Squamish, un beau fjord à environ 70 km de Vancouver. Traversée du Stanley Park puis du First Narrows sur le Lions Gate Bridge qui offre une belle vue sur le port. La route passe ensuite une zone très urbanisée, pas toujours de façon heureuse d'ailleurs, avant de serpenter en corniche au flanc du Howe Sound, au pied du Mt Hollyburn et des deux pics jumeaux des Lions.
Route sur le Howe Sound
Sea to Sky Hgw vers le Nord
J’arrête fréquemment pour filmer le panorama spectaculaire de mer et de montagnes. Nous pique-niquons sur un belvédère devant l'Île Gambier, avant une petite balade jusqu'au pied de la haute Shannon Falls (335 m), dans les éboulis et les arbres géants. Le site naturel de Squamish s'avère plus intéressant que l'architecture quelconque de ses quelques rues et son environnement industriel (gare de triage, scierie…).
Howe Sound & Gambier Island
Forêt dans le Howe Sound
Shannon Falls
Howe Sound vers Vancouver
Retour par la même route qui offre un paysage renouvelé sous le soleil, puis grimpée aux belvédères du Cypress Provincial Park sur la rive nord de la baie de Vancouver, malheureusement ici encore trop boisés pour donner sur la ville la vue dégagée que nous espérions.
De retour au centre ville, quelques courses (pain, glace) et nous longeons les plages pour gagner le Vancouver Museum près de Granville Island. Le site est pittoresque mais le camping très explicitement interdit sur ses grands stationnements et sur les rues avoisinantes sans permis. Nous nous dirigeons alors vers le VanDusen Botanical Garden logé dans un quartier résidentiel chic, plein de vastes et riches maisons, pour bivouaquer sur une rue calme juste devant son entrée. Des bruits bizarres et inquiétants dans le train arrière du camion, semble-t-il, se font alors entendre : une visite au garage est à prévoir au programme de demain…
Nuit sur Vancouver Downtown

Mercredi 1er août 2001 : de VANCOUVER à TSAWWASSEN (84 km)

Le temps brumeux et gris aujourd'hui ne laissera guère paraître de rayon de soleil. La nuit dans notre beau quartier a été des plus calmes, mais lorsque je démarre pour entrer dans le stationnement du jardin, le vacarme sous le camion reprend de plus belle, nous amenant à chercher au plus vite un garage pour obtenir au moins un diagnostic. Nous avons la chance d'en découvrir un, recommandé par le CAA qui plus est, à deux pâtés de maisons du jardin. Un petit tour d'essai amène l'homme de l'art à soupçonner un problème dans les "U joints" (les cardans placés aux extrémités de l'arbre de transmission). Leur remplacement prendrait 2 heures et coûterait 200 $. La décision est vite prise, nous lui laisserons donc notre pied à terre ambulant jusqu'en début d'après-midi et profiterons du délai pour parcourir le Jardin botanique VanDusen. 

Jardin Van Dusen
Ruisseau dans jardin Van Dusen

La balade commence par une petite marche dans les rues bordées de maisons cossues dont nous admirons les jardins florissants et soignés, tout en regrettant l'architecture quelconque ou prétentieuse. Le tour du jardin ensuite est une partie de plaisir, malgré la lumière assez terne : ses nombreux plans d'eau et ses allées sinueuses le font paraître immense, tandis que l'art du jardinier métamorphose en fête pour les yeux la superbe collection méthodique de végétaux regroupés par catégories d'habitat ou botaniques.

JP dan Jardin Van Dusen
Butte de fleurs sauvages

Jardins aquatique, méditerranéen, sino-himalayen, rocailles alpines, groupes d'immenses séquoias ou pins Douglas de British Columbia, cascade, labyrinthe, etc. se succèdent au fil de nos déambulations. Nous marchons ainsi plus de 4 heures, finissant par la roseraie odoriférante, sans oublier la prairie fleurie aux inoubliables couleurs vives et fraîches. Affamés, nous déjeunons au restaurant du jardin joliment aménagé sous de grands arbres et au milieu des fleurs, une vraie guinguette (sans Muscadet, hélas !). Puis nous retournons au garage.

JP dans les fleurs
Monique dans la prairie fleurie

Le problème semble bien réglé mais la facture est un peu plus élevée car les pièces enchâssées dans la rouille auraient été très difficiles à démonter...  

Muisée d'Anthropologie prospectus
Rassurés, nous repartons pour le Musée d'anthropologie de l'UBC (University of British Columbia), un remarquable bâtiment moderne dessiné par Erickson (l'architecte talentueux de la Simon Fraser University) et dressé à l'extrémité boisée de Point Grey, devant la mer. 
Dans le grand hall vitré, une série de magnifiques totems haidas accueille le visiteur, tandis que dans les galeries adjacentes ont été disposées de passionnantes expositions sur le tissage, la vannerie, l'orfèvrerie, la peinture murale et autres arts décoratifs pratiqués par les Amérindiens du Nord-Ouest. 
Totems
Extérieur du Musée
Extérieur du Musée et totems
Totem et Longue maison Haida
Longue masion sous la neige
Boite
Plat en pierre noire
Masque portrait Haida
UBC coiffure niska

Couverture de cérémonie

Mention spéciale pour le superbe groupe sculpté dans le cèdre clair par le grand artiste amérindien Bill Reid "Le Corbeau et les Premiers Hommes" : un énorme corbeau se tient perché sur un coquillage que des petits personnages enfermés à l'intérieur s'efforcent d'ouvrir, symbolisant la naissance de l'homme selon la cosmologie haida. Je ne vois pas le temps passer devant ces merveilles et ne me retire qu'à la fermeture à 17:00.
Corbeau et Premiers Hommes

Retour vers le centre ville en contemplant la vue agréable sur le paysage urbain depuis Marine Drive. Plein de glace dans un Safeway, avant d'errer un peu dans le centre de la presqu’île et finir par dénicher le Queen Elisabeth Park. Déçus de trouver encore une fois la vue bouchée par les arbres qui poussent drus sur ses pentes (c'est en effet le point culminant du Vancouver métropolitain) nous nous rabattons sur le Sunken Garden à ses pieds, (un autre jardin coloré et léché dans une ancienne carrière, prélude au Butchart Garden) mais je le trouve trop formel... En revanche la serre tropicale du Bloedel Conservatory offre davantage à voir, à entendre et à sentir avec ses fontaines, ses oiseaux chanteurs et ses fleurs exotiques aux parfums capiteux. Le soir tombe, nous abandonnons la ville pour gagner la campagne au sud et nous rapprocher du traversier qui doit nous emmener vers Victoria demain matin. Bivouac à Tsawwassen, sur le vaste stationnement d'un centre de loisirs municipal.
 

8. British Columbia : Vancouver Island

Accueil du Guépard

Accueil de l'Aigle

  © 2004